• Principe de participation

    Cette page fait partie d'une série exposant les grandes lignes de la Doctrine Sociale de l’Église catholique et montrant, notamment, la promotion que fait celle-ci du respect, et donc de la liberté de chaque personne humaine. Cette série s'appuie sur le compendium de la DSÉ, dont il cite différents passages.

    La conséquence caractéristique de la subsidiarité est la participation, qui s'exprime, essentiellement, en une série d'activités à travers lesquelles le citoyen, comme individu ou en association avec d'autres, directement ou au moyen de ses représentants, contribue à la vie culturelle, économique, sociale et politique de la communauté civile à laquelle il appartient.

    Énoncé du principe :

    La participation est un devoir que tous doivent consciemment exercer, d'une manière responsable et en vue du bien commun. Elle ne peut pas être délimitée ou restreinte à quelques contenus particuliers de la vie sociale (Comp., 189).

    Résumé de Syndicatho : d'après ce principe, la participation de chaque citoyen à la vie culturelle, économique, sociale et politique de la communauté civile ne peut pas être délimitée ou restreinte.

    Commentaire de Syndicatho :   il nous semble que le principal (seul ?) obstacle à la participation est l'usage, par certains (nous pensons surtout à l'État), de la contrainte.
     

    Pour aller plus loin...